Conseil municipal agité : des habitants questionnent les élus (La Dépêche)

La petite commune du Bois-de-la-Pierre a connu vendredi 23 novembre un conseil municipal agité. La salle de la mairie manquait de chaises pour accueillir les habitants. Ceux-ci avaient été informés dans la semaine, grâce à la veille active de l’association Terre Nette de Longages d’un projet de gravière sur leur village.

l’emplacement de la future gravière

Ce projet, mené depuis 2016 en toute transparence selon Jean-Pierre Racca maire, en catimini selon les habitants, a soulevé un vent de colère. Plusieurs conseillers ont avoué ne pas avoir mesuré en 2016 l’importance de ce projet, très peu débattu comme s’il s’agissait d’une simple affaire courante. Plusieurs élus ont admis ne pas se souvenir avoir vu avant cette fin novembre, la carte du PLU (Plan Local d’Urbanisme) sur lequel plus de 40 hectares figurés en jaune indiquant la possibilité d’une future gravière. Après avoir attendu la fin du conseil comme l’impose la loi, les habitants ont exprimé leur mécontentement de ne pas avoir été ni informés ni consultés. Ils ont aussi affirmé leur forte opposition à ce projet qui induira de nombreuses nuisances écologiques, une importante dégradation de leur qualité de vie et une dévaluation d’au moins 30 % de leurs biens immobiliers. Il a été dit d’autre part que l’intérêt de quelques-uns ne pouvait prévaloir sur le bien-être de tous et demandé à ce que le PLU soit immédiatement modifié.

Monsieur le maire a répondu aux questions, écouté les doléances, et déclaré les avoir entendues. Il a proposé de remettre la décision au vote, ultérieurement puisque la séance du conseil était levée.

Les habitants peuvent toujours s’exprimer en allant annoter le registre des observations du public du PLU et signer la pétition qui circule dans le village.

Lien Permanent pour cet article : https://bois-de-la-pier.re/2018/11/29/conseil-municipal-agite/